Tokyo 2017 : le prototype Lexus LS+ se rapproche de la conduite autonome

Tokyo 2017 : le prototype Lexus LS+ se rapproche de la conduite autonome

{u'fr': u'Le prototype Lexus LS+'}

Basé sur la berline LS de nouvelle génération, le prototype Lexus LS+ dévoilé hier au Salon de l’auto de Tokyo 2017 va plus loin en intégrant diverses technologies de conduite autonome. L’objectif est de les mettre en service dans la première moitié des années 2020.

Des systèmes sophistiqués analysent les conditions routières et la circulation pour guider la LS+ lorsqu’elle embarque sur l’autoroute, la maintenir au centre de la voie à une distance sécuritaire du véhicule qui précède ou encore effectuer un changement de voie au moment opportun.  

Par ailleurs, le prototype Lexus LS+ peut communiquer automatiquement avec un centre de données afin de mettre à jour ses logiciels ou d’ajouter de nouvelles fonctionnalités, de même qu’apprendre les habitudes et les préférences de ses usagers, comme une sorte d’intelligence artificielle (décidément, c’est l’expression à la mode ces jours-ci!).

Quant au design, la LS+ signale une nouvelle génération de véhicules Lexus basés sur la prochaine évolution de la philosophie L-Finesse de la marque. Si vous trouvez que la calandre actuelle des Lexus est imposante et extravagante, vous n’avez encore rien vu. L’utilisation de lasers dans les blocs optiques et de rétroviseurs latéraux électroniques confirme l’orientation futuriste.

Essais routiers et nouvelles Lexus